La formation aux professions paramédicales, un marché rémunérateur en développement

Les formations aux métiers para-médicaux sont proposées à la fois par des établissements publics rattachés à des centres hospitaliers et dans des établissements privés associatifs ou à but lucratif. Elles permettent d’obtenir le diplôme indispensable à l’exercice de la profession, diplôme d’Etat ou certificat de capacité. Les formations sont de durées différentes en fonction des niveaux de qualification à atteindre. Les plus courtes d’un semestre (ambulancier) à 1 an (aide-soignante ou auxiliaire de  puériculture) peuvent être assimilées à la préparation d’un BEP ou d’un baccalauréat professionnel. Celles qui nécessitent plus de temps sont postérieures au baccalauréat et s’étagent Bac+2à BAC+5 : 2 à 3 ans (opticien), 3 ans (podologue), 5 ans avec reconnaissance du niveau ou délivrance du diplôme de Master (kinésithérapeute, orthophoniste). WD1225PREPASANTEONISEPEn plus de ces formations directement professionnalisantes, de nombreux établissements proposent un cycle préparatoire aux différents concours des professions médicales et para-médicales, y compris pour l’entrée en première année d’études médicales (PACES).  Leur nombre dépasse les 400, ils sont présents dans presque tous les départements y compris l’outre-mer. De manière plus accentuée dans les villes disposant de formations médicales universitaires ou de centres de formation aux professions paramédicales.

Des études qui peuvent être couteuses

Si l’inscription à certaines formations paramédicales assurées par les établissements publics sont gratuites ou à coût réduit – 342 euros par an pour l’ orthoptiste, 549 pour le CC orthophoniste – d’autres ont des coûts plus élevés 1 500 euros par an pour le DE psychomotricien préparé dans un institut de formation universitaire. Des associations dont la Croix-Rouge contribuent à la formation professionnelle dans le domaine sanitaire et social. Les tarifs varient selon la formation, mais aussi selon le lieu de formation: 720 à 950 euros pour devenir brancardier en 70 à 100 heures. De 3800 euros (Tourcoing), 4995 (Chambray-Lès-Tours), de 5000 à 7500 (centre Mantes-la-Jolie) pour devenir aide-soignante en 10 mois. De 700 à 1000 euros pour un stage de 70 heures afin de devenir brancardier ou assistant-ambulancier(Site de la Croix rouge, consultation février 2019). Les formations assurées par des établissements hors-contrat peuvent nécessiter une dépense beaucoup plus forte, celle d’ambulancier sur un semestre coûte aux environs de 5 000 euros, pour devenir  ostéopathe ou podologue l’investissement approche les 50 000 euros sur 3 à 5 ans sans compter les frais annexes dont  l’achat du matériel personnel (podologie environ 1 200 euros)

Mise en ligne : 10 Mai 2019

Table des matières   Retour à l’accueil