Les fractures sociales

Parmi les nombreuses causes de la rupture d’égalité des jeunes face à l’éducation et la formation les origines sociales sont une des plus importantes dans la mesure où elles déterminent la plupart des facteurs contribuant ou non à la facilité de poursuivre des études.Comme l’ont montré les travaux d’Eric Maurin, la famille et le voisinage sont des facteurs déterminant du contexte dans lequel un jeune envisage les études. La famille, c’est-à dire les parents, voire les grands-parents, proposent un cadre de référence en fonction de leur propre rapport aux études, complété par ce qui se passe dans la fratrie. Le voisinage dans lequel le jeune vit est également une source de référence, de comparaison et de familiarisation ou non avec l’école. La ségrégation sociale à l’œuvre dans la répartition de l’habitat, qui ne s’atténue pas, fait que les groupes sociaux cohabitent de moins en en moins. Les profils sociaux des élèves fréquentant les établissements s’en ressentent. Dans une même agglomération, la proportion d’enfants des familles aisées peut atteindre 80% dans certains établissements publics ou privés de centre ville et moins de 10% dans ceux des quartiers de grands ensembles aux limites de la ville. Dans un même lycée polyvalent, l’écart entre les terminales scientifiques et les terminales professionnelles peut être tout aussi important. Les enfants de cadres ou d’enseignants sont quasi totalement absents dans les CFA ou les MFR.

De fait le fait pour un enfant de vivre dans tel ou tel milieu social lui donne accès à des informations sur les formations qui lui sont accessibles.

Les évaluations internes révélatrices d’inégalités

Les évaluations internationales : la confirmation du poids des origines sociales en France

Les dérogations facteur d’entre-soi (corrigé 05/06)

Les DOM, un rattrapage très incomplet des inégalités

L’organisation du privé : territoires ou réseaux ?

Les établissements publics alternatifs ou expérimentaux

Les établissements français à l’étranger

Les représentants des parents d’élèves

Le poids des origines sociales pour obtenir le baccalauréat(corrigé 05/06)

Les fractures sociales dans l’enseignement supérieur (à venir)

Le soutien scolaire, réduire ou aggraver les fractures ?

La mixité sociale : une actualité seulement cinématographique ?

Retour à l’accueil  Table des matières