L’hébergement des élèves

La généralisation de l’accès au collège puis l’allongement des scolarités parallèlement à l’étalement urbain et à l’augmentation du travail féminin ont modifié les besoins des familles en matière HEBERGPARTYPE7017d’hébergement des élèves. Depuis le milieu des années 1990 la demi-pension est devenue majoritaire et accueille les deux tiers des élèves. La proportion d’internes a été divisée par trois entre 1970 et 2000. Après une augmentation de 39% à 52% due notamment au développement de la scolarité au collège entre REPHEBERG20171970 et 1990, sous le double effet de la démocratisation et de la croissance démographique  la part des externes semble se stabiliser autour de 30%. Elle est peu plus élevée en formation professionnelle que dans l’enseignement général ou spécialisé, sans doute en raison d’un âge moyen plus élevé en terminale. Mais si l’on ajoute internes et demi-pensionnaires la proportion d’élèves fréquentant les restaurant scolaires le midi est  toujours supérieure à 60%.

L’offre d’internat est globalementREPHEBERG2017V2.png un peu moins présente importante dans les établissements publics que dans le privé, principalement en raison d’une plus forte implantation des internats dans les collèges privés. Pour les établissements de second cycle les proportions sont inversées, particulièrement pour les lycées professionnels.

PARTCOLPUBINETRNATSV2.png

La répartition dans l’espace des collèges publics avec internat reflète pour une large part les contraintes topographiques. Ce sont les départements ruraux de montagne qui ont les réseaux les plus denses d’internat. A l’opposé des départements ruraux aux reliefs modérés ne proposent aucun internat (Eure, Yonne, Indre ou Gard).

L’internat en LP, PARTLPPUBINETRNATSun service associé quasi-généralisé.

Les aires de recrutements des lycées professionnels varient en fonction de la rareté des sections proposées, mais chaque établissement dispose au moins d’une section à recrutement départemental ou régional et parfois national. En conséquence, les élèves peuvent résider à une distance de l’établissement incompatible avec des navettes quotidiennes. L’internat n’est pas aussi présent dans les métropoles des départements les plus peuplés. D’une part certains établissements proposent principalement des formations de proximité, et pour les autres l’hébergement peut être assuré par un établissement proche, par exemple dans le cas des cités scolaires.

 

.

Mise en ligne : 10 Mai 2019

Table des matières   Retour à l’accueil