L’organisation du privé : territoires ou réseaux ?

Des écoles sous la tutelle directes ou indirectes des diocèses

Les écoles et établissements privés sous contrat sont presque exclusivement rattachés aux organisations de l’enseignement catholique sous la responsabilité du secrétariat général de l’enseignement catholique. Ils sont gérés par des associations affiliées à la FNOGEC*. 98% des écoles et établissements secondaires sous contrat sont gérés par un Organisme de gestion de l’Enseignement catholique.  Leur fonctionnement est placé sous la tutelle des directeurs diocésains, directement pour les écoles et établissements gérés par une association et indirectement lorsqu’ils dépendent d’une congrégation.

L’on peut assimiler les diocèses à des mailles administratives et se représenter l’offre de formation des écoles catholiques   comme étant territorialisées de ce fait, mais en l’absence de sectorisation, cette territorialisation est inachevée, il n’y a pas de correspondance entre paroisses et secteurs de recrutement. Lorsqu’une congrégation gère des établissements scoltutellesenseignementcatholiqueaires, l’évêque n’a que le pouvoir d’agréer et de mandater ou non celle-ci, la tutelle est exercée par la congrégation. L’autorité n’est plus fondée sur la circonscriptions religieuses de référence des fidèles mais sur le contrôle des lieux d’enseignement, qui constituent des réseaux. Un tiers des élèves de l’enseignement catholique sont scolarisés dans des  établissements sous la tutelle des congrégations (22% dans le premier degré et 40% dans le second)

 

 

Un recrutement non sectorisé

Le recrutement des écoles et établissements scolaires catholiques se fonde sur un contrat entre la structure d’accueil et la famille, indépendamment de facteurs spatiaux. Les aires de recrutement sont très généralement beaucoup plus grandes et que celles des établissements publics, à l’image des établissements publics récepteurs de demandes de dérogations nombreuses.  Elles sont souvent discontinues en miroir de la différenciation sociale des quartiers ou des communes et en même temps ont des espaces communs à celles d’autres établissements. En règle générale, il n’y a pas de répartition concertée des secteurs de recrutement.

Les distinctions administratives en fonction du niveau d’enseignement sont beaucoup moins marquées que dans le public pour les établissements disposant de classes du second degré. Le SNGEC  considère chaque établissement comme l’association de  plusieurs unités pédagogiques (école maternelle, école élémentaire,  collège,  ou  lycée – agricole, général, technologique, professionnel, polyvalent…). Les parents sont associés à la gestion de l’école, ils sont tous membres d’une  APEL et souvent d’une association des anciens élèves ou amis de l’établissement….

  • *FNOGEC Fédération nationale des organismes de gestion des établissements  de l’Enseignement Catholique
  • Ogec : Association loi 1901, support juridique des établissements de l’enseignement privé catholique sous contrat. Ces associations sont animées par des bénévoles.
  • Udogec : Union départementale des Ogec qui regroupe l’ensemble des Ogec d’un département ou d’un diocèse.
  • Urogec :  Union régionale des OGEC

 

Mise en ligne : 10 Mai 2019

Table des matières   Retour à l’accueil