Note méthodologique : comptage des écoles et établissements de formation.

Écoles :

La nomenclature administrative répartit les écoles en trois types selon les niveaux d’enseignement qu’elles comportent :

  • maternelle : uniquement des élèves de la petite section à la grande section
  • élémentaire : élèves du CP au cours moyen deuxième année
  • primaire : élèves des classes de  maternelle à cours moyen deuxième année.

Dans les communes urbaines, jusqu’à ces dernières années, la séparation école maternelle école élémentaire était majoritaire, la baisse des effectifs, mais aussi la recherche d’économies budgétaires a poussé à  la fusion des écoles maternelle et élémentaire installées dans des locaux contigus.

Les données enregistrées ne permettent pas automatiquement la localisation précises des élèves, ainsi dans le cas des regroupements pédagogiques, des communes peuvent être déclarées sans école parce que le siège administratif n’y est est pas implanté, mais elles disposent pourtant d’une ou plusieurs classes.

Les écoles privées sont très majoritairement des écoles primaires, le nombre d’écoles maternelles est réduit moins d’une centaine pour la France entière.

Indicateur de présence ou de densité des écoles et établissements :

Ce calcul peut se faire en prenant pour base de référence le km² ou une autre mesure de surface (ha pour les très grandes villes), jusqu’à présent il était souvent établi à partir du maillage administratif, commune pour les écoles, canton pour les collèges, mais en conséquence pouvait ne pas avoir la même signification selon les départements. Des départements de taille identique pouvant avoir un nombre de communes variant de 1 à 6 (Calvados/Bouches-du-Rhône). La réforme de la carte administrative fait que pour l’instant il n’y a plus de lisibilité  des indicateurs fondés sur la maille administrative, certaines nouvelles communes regroupent plus d’une vingtaine d’anciennes alors que d’autres restent en l’état. Le calcul peut aussi être établi à partir de la population totale, les biais peuvent alors venir de la répartition par âge.  Si l’on prend compte la population d’âge scolaire, il faut être attentif aux mobilités, la population scolarisable de la commune n’y est pas forcément totalement scolarisée.

Établissements secondaires ;

Les établissements sont classés administrativement en fonction des formations qu’ils assurent : général, technologique ou professionnelle. Certains sont spécialisés dans un seul domaine : d’autres disposent de deux filières générale et technologique, technologique et professionnelle, d’autres disposent des trois filières ils sont appelés polyvalents. Les établissements privés sont en très grande majorité recensés pour une seule filière, pour optimiser la recherche des financements. Il peut y avoir ainsi dans un même ensemble immobilier, collège, lycée général, lycée technologique, lycée professionnel.

Ces classements administratifs ne rendent pas compte de la réalité perçue par les familles. Par exemple certains établissements  parisiens ou situés au centre des grandes villes regroupent dans un même ensemble immobilier un collège et un lycée général, administrativement séparés ils ont la même image de marque. De nombreux établissements privés assurent les scolarités de la maternelle aux terminales générales, technologiques et professionnelles sous un même nom, alors qu’administrativement ils sont scindés en 5 unités administratives (école maternelle/ école élémentaire/ collège/ lycée professionnel/ lycée technologique/ lycée d’enseignement général). Chaque niveau a de petits effectifs mais le total peut dépasser le millier d’élèves.

A ces catégories de l’Éducation nationale s’ajoutent celle de l’enseignement agricole dont certains lycées sont à la fois généraux (souvent filière scientifique) technologiques et professionnels avec éventuellement un centre de formation des apprentis associé.

Les CFA, comme les lycées peuvent être scindés en plusieurs entités administratives, mais rassemblées en un même lieu, c’est aussi le cas de certaines MFR.

Les figures et graphiques relatifs aux différents indicateurs seront insérés ultérieurement.

Mise en ligne : 10 Mai 2019

Table des matières   Retour à l’accueil