Une stratégie, le zapping ?

Les stratégies parentales pour obtenir l’accès à la formation souhaitée pour l’enfant ou pour éviter la fréquentation d’un établissement de secteur de réputation controversée sont l’inscription dans un établissement privé ou la demande de dérogation. L’acceptation des demandes de dérogation ont fortement varié dans le temps, à la fin des années 1990, l’évitement du collège de secteur était réalisé pour une fraction importante des élèves de sixième, environ  20% dans un établissement privé et la même proportion en dérogation officielle sans compter le recours à la fausse domiciliation pour accéder au collège de son choix. Sous le gouvernement de N. Sarkozy l’allègement des contraintes de la carte scolaire a été un temps envisagé, mais n’a pu véritablement aboutir. A la fin des années 2000 nous avons pu cartographier aussi bien l’effet des dérogations en région parisienne que les flux croisés entre privé et public à l’entrée en sixième et en seconde, données mises à disposition par la DEPP. En 2017, ce type d’analyse n’est plus possible à l’échelle départementale pour la France entière, mais reste possible dans certaines académies dont Aix-Marseille, Clermont-Ferrand

 

 

FLUXCROISESPUBLICPRIVE2009.png

L’observation des flux croisés pour l’année 2008-2009 montrait qu’à l’entrée en sixième dans la grande majorité des départements, le départ du public vers le privé était plus fréquent que du privé vers le public et qu’à l’entrée en seconde les flux s’inversaient.

Les données statistiques disponibles pour analyser les mobilités des élèves de l’enseignement secondaire dans l’académie de Caen, renseignent sur l’origine scolaire des élèves (établissement d’inscription l’année précédente) et sur les mobilités entre le domicile et lieu de résidence. On peut ainsi analyser les flux croisés établissements secondaires publics et privés seulement de la fin de la sixième à l’entrée en terminale, puisque l’école d’origine n’est pas mentionnée pour les élèves passant du CM2 à la sixième.

fluxcroisespublicprivecaen2017

Pour l’ensemble du second degré à la rentrée 2017, hors entrée en classe de sixième, la part des échanges entre les deux secteurs n’atteint pas 5% (4,66%) et est presque équilibrée : 2,18% de départ vers le public, 2,14% vers le privé. Les changements de secteurs interviennent  de manière beaucoup plus importante lors du passage de la troisième au second cycle.  Les autres passages d’un secteur à l’autre interviennent principalement dans les deux situations ordinaires que sont le passage dans la classe supérieure et le redoublement. Cela constitue plus de 99% des cas. La petite fraction de situations originales est constituée de changement de type d’enseignement, passage de SEGPA en premier cycle général, de formation professionnelle à formation technologique ou générale et inversement, rétrogradation d’une classe. Il semblerait que les établissements privés sont plus ouverts à ces parcours pour l’accueil dans une formation professionnelle, alors que dans le cas des formations générales ou technologiques ce sont les établissements publics. Au total il apparaît donc que le zapping scolaire n’intervient que marginalement en cours de cycle et est réalisé très majoritairement lors du passage en seconde. Cela traduit la recherche d’un établissement de proximité pour les formations professionnelles ou l’acceptation de l’éloignement lorsque les établissements de proximité n’ont pas la capacité suffisante pour accueillir tous les candidats.

 

Bibliographie.

Catherine BARTHON : Espaces de concurrence et stratégies scolaires. … MRSH Documents de la MRSH – Volume 13. ISBN : 2-84133-126-1 182 p.)
Léger Alain, «  »Zapping » et tradition familiale » in Cahiers de la MRSH N°9 1997 pp.15-44
Audren G. https://www.cairn.info/publications-de-Audren-Gwena%C3%ABlle–89273.htm
Choukri Ben Ayed https://www.cairn.info/revue-actes-de-la-recherche-en-sciences-sociales-2009-5-page-11.htm

Ce dossier conçu lors de l’édition de 2010 n’a pu être actualisé au niveau national. Les mobilités croisées du public vers le privé ne font plus partie du programme des enquêtes menées par la DEPP

Mise en ligne : 10 Mai 2019

Table des matières   Retour à l’accueil